Recettes traditionnelles

Légumes sautés au labneh et pignons de pin

Légumes sautés au labneh et pignons de pin

Si vous aimez le yaourt grec, vous allez adorer le labneh, surtout dans ce plat.

Ingrédients

  • 2 échalotes moyennes, tranchées finement en rondelles, séparées
  • 3 cuillères à soupe d'huile d'olive, et plus pour servir
  • 2 gousses d'ail finement hachées
  • 1 livre de légumes verts rustiques, côtes et tiges enlevées si nécessaire, feuilles déchirées
  • 1 cuillère à café de zeste de citron finement râpé
  • 2 cuillères à café de jus de citron frais
  • Poivre noir fraichement moulu
  • ½ tasse de labneh (yogourt égoutté libanais) ou de yogourt grec nature

Préparation de la recette

  • Préchauffer le four à 350°. Faire griller les noix sur une petite plaque à pâtisserie à rebords, en remuant de temps en temps, jusqu'à ce qu'elles soient dorées, de 6 à 8 minutes. Laisser refroidir.

  • Mélanger les échalotes et l'huile végétale dans une petite casserole. Cuire à feu moyen-vif, en remuant de temps en temps, jusqu'à ce que les échalotes soient dorées, de 8 à 10 minutes. À l'aide d'une écumoire, transférer les échalotes dans une assiette tapissée d'essuie-tout; Assaisonnez avec du sel.

  • Faites chauffer 3 c. l'huile d'olive dans une grande poêle à feu moyen; cuire l'ail, en remuant, jusqu'à ce qu'il soit parfumé, environ 30 secondes. Ajouter les légumes verts par lots, en remuant légèrement avant d'en ajouter plus, environ 2 minutes. Ajouter le jus de citron et mélanger; Assaisonnez avec du sel et du poivre.

  • Servir les légumes verts avec une cuillerée de labneh; garnir de zeste de citron, d'échalotes, de noix et d'huile d'olive.

Recette de Labo Culinaire, Montréal,

Contenu nutritionnel

Calories (kcal) 460 Lipides (g) 46 Lipides saturés (g) 7 Cholestérol (mg) 5 Glucides (g) 14 Fibres alimentaires (g) 2 Sucres totaux (g) 4 Protéines (g) 5 Sodium (mg) 380 Section des avis

8 secrets pour une dinde rôtie juteuse et juteuse

Qu'est-ce que c'est?

Les graines comestibles de pins, les pignons de pin sont un excellent ajout aux salades, au pesto et aux plats de pâtes, mais compte tenu de leur prix élevé et de leur tendance à se gâter rapidement, ce n'est généralement pas quelque chose que nous stockons. Il s'avère que nous devrions peut-être. Les gros sacs de ces noix de couleur ivoire vendus dans les magasins d'entrepôt sont une bien meilleure affaire que ces petits pots de pignons de pin au supermarché.

Comment se préparer :

Les pignons de pin grillés offrent un joli contraste de texture aux plats à la fois sucrés et salés. Pour les utiliser avant qu'ils ne deviennent amers, essayez les pignons de pin dans des barres de biscuits au caramel, comme accent de saveur dans une sauce tomate pour le poisson ou dans des côtelettes de porc garnies d'herbes.

Comment stocker :

Réfrigérer dans un contenant hermétique jusqu'à trois mois, ou congeler jusqu'à neuf mois. Les pignons de pin ont une teneur élevée en huile et peuvent devenir rances rapidement. Goûtez-en quelques-uns avant de les utiliser, vous détecterez un mauvais goût amer au moment de les jeter.

Notes privées

Recettes


Farce arabe au riz, à la viande et aux noix (Rez b heshwi) (page 134)

De la cuisine libanaise de Julie Taboulie : des recettes authentiques pour une cuisine maison méditerranéenne fraîche et savoureuse La cuisine libanaise de Julie Taboulie par Julie Ann Sageer et Leah Bhabha

Êtes-vous sûr de vouloir supprimer cette recette de votre bibliothèque. Cela supprimera tous les signets que vous avez créés pour cette recette.

  • Catégories : Plats de riz Farce Libanais
  • Ingrédients: beurre viande hachée riz à grains longs riz sauvage piment de la Jamaïque moulu sept épices libanais romarin sauge ciboulette persil menthe pignons de pin noix crues amandes crues amandes effilées
  • Accompagnements :Ragoût de courge d'été (Makbouseh)

Blondies au beurre de cacahuète salé et gelée (page 24)

De Bon Appétit Magazine, février 2014 Bon Appétit Magazine, février 2014

Êtes-vous sûr de vouloir supprimer cette recette de votre bibliothèque. Cela supprimera tous les signets que vous avez créés pour cette recette.

  • Catégories : Brownies, tranches et barres Dessert
  • Ingrédients: farine tout usage cassonade légère beurre de cacahuète beurre confiture de fraises cacahuètes grillées au miel sel de mer


10 autres recettes d'artistes célèbres qui deviennent délicieusement créatifs dans la cuisine pour pimenter leur dîner de verrouillage

Dana Sherwood, Olafur Eliasson et d'autres artistes partagent certaines de leurs recettes préférées.

Dana Sherwood dans sa cuisine. Photo d'Emily Andrews.

Alors qu'une grande partie du monde s'accroupit, pratique la distanciation sociale et s'abrite sur place, la vie quotidienne change radicalement. Et pour les artistes, comme nous autres, cela signifie préparer un séjour prolongé à la maison en remplissant leurs garde-manger.

A la recherche d'un peu d'inspiration culinaire, nous nous sommes tournés vers des artistes qui ont travaillé la nourriture dans leurs pratiques, que ce soit comme matière ou comme sujet, pour leur demander ce qu'ils cuisinent en ces temps inédits.

Voici les dépêches qu'ils ont envoyées du monde entier - de New York, Chicago, Los Angeles, Italie, Thaïlande, etc. Alors que nous faisons face à cette longue période d'isolement à la maison, nous espérons que leurs contributions feront couler votre propre jus culinaire créatif.

Nikki Maloof, Ouest du Massachusetts

Les peintures d'animaux de Nikki Maloof ont évolué pour inclure des scènes domestiques, y compris des peintures de cuisine avec des poissons prêts à être préparés pour le dîner.

Nikki Maloof. Photo reproduite avec l'aimable autorisation de l'artiste.

A vrai dire, ma cuisine n'a pas beaucoup changé depuis le confinement. J'ai tendance à cuisiner avec frénésie quelques jours par semaine. J'essaie de me nourrir de l'énergie de ces journées de cuisine le plus longtemps possible. C'est pourquoi les soupes, les ragoûts et les braises sont mon choix. Ils sont faciles, réconfortants et pratiques, car vous pouvez préparer de gros lots à manger plus tard ou à congeler à l'avance. Il n'y a rien de mieux que lorsque vous vous êtes épuisé à travailler en studio (ou à vous inquiéter d'une catastrophe mondiale) et que vous avez quelque chose de cuisiné à la maison qui vous attend dans le réfrigérateur.

La recette que j'ai choisie est pour le Pozole Verde. Je suis connu pour ajouter tout ce que j'ai sous la main - maïs, chou frisé, haricots - mais le hominy est essentiel.

Nikki Maloof, La cuisine de minuit. Avec l'aimable autorisation de l'artiste.

Pozole Verde

1 poulet entier
2 carottes
2 branches de céleri
2 oignons
1 tête d'ail
1 feuille de laurier
1 bouquet de coriandre
2 canettes de hominy
1 boîte de haricots pinto

1½ livre de tomatilles, les coques enlevées
1 oignon coupé en quatre
1 jalapeño (ou plus si vous aimez les épices)
2 piments poblano, coupés en deux et épépinés
5 gousses d'ail entières

Mettez les six premiers ingrédients et un demi-bouquet de coriandre dans une marmite. Remplissez d'eau jusqu'à ce qu'elle recouvre tout. Porter à ébullition, puis baisser la température et cuire 30 minutes jusqu'à ce que le poulet soit bien cuit. Retirez le poulet et retirez délicatement la viande des os une fois qu'elle n'est pas brûlante. Remettez la carcasse dedans et continuez à réduire le bouillon pendant que vous préparez le reste.

Chauffer le four en position gril.

Jetez les ingrédients de la sauce sur une plaque à pâtisserie. Arroser d'huile et saupoudrer de sel. Faites griller jusqu'à ce qu'il y ait des parties carbonisées ici et là et que les tomatilles soient molles. Jetez le tout dans un mixeur avec une poignée de feuilles de coriandre et mixez en douceur. Goûtez et ajoutez du sel casher.

Filtrez le bouillon et remettez-le dans la casserole avec le poulet râpé, la sauce verte et les boîtes de conserve égouttées de hominy et de haricots, et tout ce qui sonne bien. Ajouter du sel au goût. Servir avec des cuillerées de crème sure, de la coriandre hachée et un quartier de lime.

Martha Rosler, Brooklyn

La nourriture est un thème récurrent dans le travail de Martha Rosler. Deux exemples principaux sont sa série de photographies en cours « Air Fare », documentant les repas de l'artiste dans les avions, et sa vidéo Sémiotique de la cuisine (1975), imitant une émission de cuisine traditionnelle, avec Rosler démontrant l'utilisation de divers ustensiles de cuisine d'une manière de plus en plus violente.

La cuisine de Martha Rosler. Photo reproduite avec l'aimable autorisation de l'artiste et de Mitchell-Innes & Nash, New York.

Je suis auto-séquestré à la maison, comme ordonné par les personnes ayant un indice. C'est une maison en rangée à Greenpoint. Mon studio est la majeure partie de la maison, donc je n'ai pas besoin de partir pour aller travailler.

J'essaie de maintenir une alimentation assez saine, sachant que je fais beaucoup moins d'exercice. Je veux aussi soutenir un ou deux de mes restaurants locaux, alors je reçois parfois des plats à emporter. J'ai découvert qu'au supermarché, je n'étais pas un acheteur discipliné, mais j'ai essayé d'obtenir des salades et des noix ainsi que d'autres aliments de base et des friandises. Heureusement, les pâtes étaient la dernière chose à laquelle je pensais, car comme tout le monde le sait maintenant, il n'y en avait pas à manger. J'ai un stock de nouilles chinoises dans mon garde-manger.

Je n'ai aucune envie d'être particulièrement aventureux dans la cuisine pendant cette crise, car je dois encore travailler sans l'aide d'assistants en studio. Je ne suis pas sûr que cuisiner pour moi seul vaudrait la peine d'effrayer les ingrédients. Ma propre recette, ci-dessous, nécessite des éléments communs, mais tout le monde ne les a peut-être pas sous la main.

Voici quelque chose de simple et de bon goût que je prépare depuis des années. Son origine est perdue dans le temps, mais je l'ai copié sur un morceau de papier. L'odeur à elle seule vaut la peine d'être cuisinée.

Épinards méditerranéens

6 livres d'épinards, lavés et égouttés
5 cuillères à café de sel (ou au goût)
5 gousses d'ail, hachées
6 cuillères à soupe de pignons de pin
½ tasse chacune d'olives noires et vertes tranchées
2 cuillères à soupe de câpres
2 poignées de raisins secs sans pépins

Cuire les épinards et le sel cinq minutes dans un peu d'eau égoutter et hacher. Tenez de côté.

Faire chauffer l'huile d'olive dans une poêle, incorporer l'ail et les pignons, cuire jusqu'à ce qu'ils soient dorés.

Mélanger les olives, les câpres, les raisins secs.

DeVonn Francis, Brooklyn

L'artiste et chef DeVonn Francis organise des dîners artistiques avec sa société de restauration et d'événements Yardy NYC.

DeVonn Francis dans la cuisine. Photo reproduite avec l'aimable autorisation de l'artiste.

Ma philosophie alimentaire s'articule autour de quelques principes clés : générosité, représentation et transformation. Cuisiner a toujours été un moyen très important de faire la lumière sur les communautés sous-représentées et leurs valeurs, tout en se rappelant qu'il y a tellement de joie et de plaisir à partager et à préparer de la nourriture.

La réalité de la situation actuelle est qu'avant même que la crise sanitaire n'atteigne New York, de nombreuses communautés étaient privées de leurs droits par notre climat économique actuel. Cela a été une excellente façon de réfléchir à la façon dont la nourriture peut être un outil d'autonomisation et de bien-être. Comment pouvons-nous, en tant qu'artistes et chefs, soutenir la santé et la longévité ?

À l'heure actuelle, il est vraiment important que je prépare des aliments qui me gardent le moral et qui soient principalement végétariens et à base de grains entiers. Les déchets et les restes de mon réfrigérateur sont un très bon moyen de faire preuve de créativité et de rester conscient du gaspillage. Il est vraiment important de penser à la gestion des déchets, en particulier parce que le surstockage ou la thésaurisation de la nourriture peut entraîner des problèmes d'insécurité alimentaire pour d'autres personnes.

En termes de stockage, j'ai une petite liste d'aliments de base qui proviennent à la fois de mes propres aliments de base et d'aliments qui, je le sais, dureront un certain temps ou que je peux réutiliser dans différents types de repas.

Actuellement, je suis dans mon appartement à Brooklyn, que j'ai transformé en une sorte de studio de cuisine. Cela a été vraiment sympa parce que j'ai le temps de renouer avec la façon dont la nourriture me fait me sentir bien en tant que personne, et pas seulement quelqu'un qui est un artiste ou un chef.

Chou rôti au paprika

1 cornet de taille moyenne ou chou nappa

⅛ tasse d'huile d'olive
2 piments d'arbol secs entiers, écrasés
2 cuillères à soupe de pâte de crevettes (vous pouvez remplacer 1 cuillère à soupe de sauce de poisson)
1 cuillère à soupe de sel de mer fin
2 cuillères à soupe de paprika fumé (réserver 1 cuillère à soupe de paprika pour saupoudrer)

Sel de Maldon, au goût
yaourt ou labneh

Préchauffer le four à 375 degrés.

Enlevez les feuilles meurtries de la tête. Couper le chou dans le sens de la longueur en huit morceaux et réserver.

Dans un petit bol, mélanger l'huile d'olive, le chili de árbol, la pâte de crevettes et le sel de mer fin. Badigeonner le mélange sur les côtés coupés de chaque chou.

Sur une grille en tôle, rôtir le chou, côté coupé vers le bas, jusqu'à ce que les quartiers deviennent légèrement tendres, environ 12 minutes.

Augmenter la température du four à 500 degrés. Faire griller le chou pendant huit à 10 minutes, ou jusqu'à ce que les bords noircissent.

Retirer le chou du four. Saupoudrez immédiatement de paprika fumé et de sel de Maldon. Servir avec une cuillerée de yaourt ou de labneh.

Dana Sherwood, Copake, New York

Dana Sherwood crée des sculptures élaborées qui servent également de repas aux animaux sauvages, les attirant pour qu'elle puisse les capturer en vidéo de surveillance. L'artiste transforme ces images en illustrations fantaisistes à l'aquarelle.

Buuz mongol de Dana Sherwood. Photo reproduite avec l'aimable autorisation de l'artiste.

Quand est venu le temps de stocker mes armoires de cuisine pour une période indéterminée, j'ai découvert que j'étais déjà assez bien approvisionné en produits de base comme la farine, le sucre, la levure, etc. J'ai tendance à amasser de la nourriture comme un collectionneur et j'ai de nombreux ingrédients passionnants de mes voyages, comme l'eau de rose d'Istanbul, la pâte de tamarin d'Indonésie et le sarrasin entier de Mongolie.

J'ai récemment reçu une bonne recette de haricots de Tamar Adler sur son podcast, Food Actually. J'ai fait ses haricots deux fois jusqu'à présent. Une fois avec des pois chiches et une fois avec des haricots blancs. Il fait une bonne quantité et dure plusieurs repas. Je l'ai en quelque sorte changé à chaque fois, en l'ayant une fois avec des légumes sautés.

La principale différence avec la recette de Tamar est d'ajouter du sel dès le début de la cuisson, démystifiant ainsi un vieux mythe alimentaire. L'autre ajoute une tonne d'huile d'olive pendant la cuisson des haricots. Donc, en ce qui concerne les achats de quarantaine, j'ai acheté une grande quantité de haricots secs et d'ail, ainsi que beaucoup d'huile d'olive et de beurre.

L'ami de Dana Sherwood, l'artiste mongol Tuguldur Yondonjamts. Photo reproduite avec l'aimable autorisation de l'artiste.

La chose la plus importante de nos jours est la communauté. Mon cœur va à ceux d'entre nous qui sont seuls, qui ont un système immunitaire affaibli, qui ont perdu leur moyen de gagner leur vie, aux emprisonnés, aux personnes âgées et à nous tous qui avons peur et ne savent pas ce qui va arriver.

Je suis un survivaliste dans l'âme. Au cours de mes récentes recherches à Oulan-Bator, en Mongolie, j'ai appris des éleveurs nomades à ajouter du beurre à mon thé pour lui donner de la densité et des calories grasses satisfaisantes. J'ai aussi appris à faire des raviolis maison très simples grâce à mon ami, l'artiste mongol Tuguldur Yondonjamts. C'est remarquablement facile à faire.

Buuz mongol

1 lb d'agneau haché (ou de bœuf si vous n'avez pas d'agneau)
1 petit oignon cru haché
farine
l'eau
sel
huile

Tout d'abord, mélangez l'agneau haché et l'oignon dans un bol et mélangez-le avec vos mains (désinfectées). Ajouter une pincée de sel.

C'est un peu vague, mais c'est un peu comme ça qu'ils roulent à Oulan-Bator. Mélanger la farine, un tout petit peu de sel et de l'eau jusqu'à ce qu'elle ait la consistance d'une pâte à pizza, pas trop collante. Vous pouvez ajouter un peu d'huile à ce mélange si vous le souhaitez. Rouler la pâte en une bûche et couper en tranches de ½ pouce pour obtenir un disque plat de la taille d'un biscuit. Enduisez vos mains de farine pour empêcher la pâte de coller pendant que vous formez de petites tortillas plates dans votre paume. Vous pouvez également les dérouler sur une planche avec un rouleau à pâtisserie si c'est plus facile.

Essayez d'obtenir la pâte dans votre paume aussi fine que possible, puis déposez une cuillère à café comble du mélange de viande au centre.

Ensuite, vous pincez tous les bords ensemble jusqu'à ce que vous ayez une petite forme de boulette comme un gyoza ou un pain juteux.

Graissez votre panier vapeur (nous utilisons un cuiseur vapeur végétarien car nous n'avons pas de cuiseur vapeur à boulettes) avec du beurre ou de l'huile et faites cuire à la vapeur pendant environ 10 minutes jusqu'à ce qu'il soit cuit.

Mangez avec une sauce aux boulettes à base de sauce soja et de sauce coq ou similaire… comme vous aimez vos boulettes !

Jennifer Rubell, New York

Jennifer Rubell a trouvé sa place dans l'art de la performance culinaire, servant des petits-déjeuners annuels sur le thème de l'art dans l'espace d'art privé de sa famille pendant Art Basel Miami Beach et laissant les visiteurs de la Meredith Rosen Gallery de New York lui faire face.

Jennifer Rubell. Photo reproduite avec l'aimable autorisation de l'artiste.

Haricots verts avec vinaigrette aux câpres et chapelure de chips de chou frisé

Astuce et queue un tas de haricots verts. Faites-les bouillir dans de l'eau salée, puis égouttez-les.

Pendant ce temps, préparez la vinaigrette. Fouetter 2 cuillères à café de jus de citron et une cuillère à café de moutarde de Dijon. Ajoutez quelques gouttes de vinaigre de Xérès si vous en avez dans le coin. Ajouter lentement 2 cuillères à soupe d'huile d'olive, en fouettant pour émulsionner. Ajoutez quelques dizaines de câpres. Terminé.

Jetez les haricots verts dans la vinaigrette. Ajouter du sel et du poivre.

Mélangez-le et mettez-le sur une assiette, encore chaude.

Prenez quelques restes de chips de chou frisé (huit, 10, peu importe), mettez-les dans un sac en plastique et émiettez-les. Versez-les sur les haricots verts.

Soyez esthétiquement attentif au placage, évidemment.

Préchauffer le four à 350 degrés. Lavez et séchez comme un demi-bouquet de chou frisé, arrachez les tiges dures, cassez-les en gros morceaux. Mélanger avec un peu d'huile d'olive, peut-être une cuillère à café. Et pas de sel (le chou frisé est étrangement naturellement salé). Mettez-les sur une plaque de cuisson, sans que rien ne touche rien d'autre. Faites-les cuire jusqu'à ce qu'ils commencent à paraître un peu bruns par endroits. Ils doivent être croustillants. Terminé. Peut-être comme 15 minutes. Rangez-les dans un sac hermétique s'il vous en reste.

Amis avec vous, Los Angeles

Le duo d'artistes Friends With You—Samuel Borkson et Arturo Sandoval III—incorpore des images culinaires dans certaines de leurs peintures. Plus récemment, ils ont contribué à Nous nous levons tous, un livre de coloriage d'artiste distribué aux enfants des écoles publiques de Detroit en situation d'insécurité alimentaire avec des dîners gratuits de la galerie de la galerie locale, le Library Street Collective.

Friends With You's Arturo Sandoval II et Samuel Borkson. Photo reproduite avec l'aimable autorisation des artistes.

J'ai une excellente recette végétalienne de chou vert.

Verts de chou vert végétalien

Faire revenir un oignon doux entier avec de l'huile de noix de coco ou du beurre végétalien.

Ajoutez ensuite beaucoup d'ail, finement haché.

Ajoutez des légumes verts, du vinaigre de cidre de pomme et une boîte ou deux de tomates en dés.

Assaisonner avec du sel, du poivre et de la sauce piquante de Louisiane.

Porter à ébullition et laisser mijoter environ 20 minutes environ, en gardant ces légumes verts vivants et nutritifs.

Amis avec toi, Interness (2019). Photo de Kevin Todora, avec l'aimable autorisation des artistes et de Dallas Contemporary.

Voici la recette de haricots noirs de ma grand-mère Cirita. C'est mon aliment réconfortant numéro un pour un carburant propre !

Haricots noirs de grand-mère Cirita

2 cuillères à soupe d'huile d'olive
1 petit oignon haché petit
3 gants à l'ail émincés
½ gros poivron rouge coupé en 5 à 6 morceaux de forme irrégulière
1 feuille de laurier/laurier séchée
2 boîtes de haricots noirs bio nature
1 tasse d'eau
1 cuillère à café de vinaigre de cidre de pomme
1 cuillère à café de sucre (blanc, brun, noix de coco ou même sirop d'érable ça marche !)
½ cuillère à café de cumin moulu
½ cuillère à café d'origan
½ cuillère à café de sel (ou plus au goût)
⅓ tasse d'olives vertes Manzanilla (farcies au piment, sans noyau)

Faire le sofrito (bombe gustative sautée !) en plaçant l'huile d'olive, l'oignon, l'ail, le laurier et le poivron rouge dans une casserole de taille moyenne. Faire revenir à feu moyen, en remuant souvent, jusqu'à ce que les oignons commencent à dorer légèrement.

Ajouter les deux boîtes de haricots noirs (avec le liquide et tout) ainsi que la tasse d'eau. Incorporer également le cumin, le sel et l'origan. Porter à ébullition.

A ébullition, ajouter le vinaigre et le sucre. Réduire à ébullition.

Une fois frémissant, incorporer les olives et couvrir.

Laisser mijoter à couvert pendant 45 minutes, en remuant souvent pour éviter de coller à la casserole. Une fois que les haricots ont épaissi, ils sont prêts à servir. Servir sur du riz blanc et déguster !

La cuisine du studio d'Olafur Eliasson, Berlin

Olafur Eliasson n'est pas vraiment un cuisinier lui-même, mais il considère la nourriture comme faisant partie de sa pratique, publiant un livre de cuisine en 2017. Intitulé La cuisine, il présente des recettes végétariennes de la cuisine de son studio berlinois, qui préparent chaque jour le déjeuner de l'artiste et de son équipe.

Ólafur Elíasson, Christine Bopp, Lauren Mauer, Montse Torreda, Victoría Elíasdóttir, Leifur Kolbeinsson et Nora Wulff au studio Eliasson à Berlin. Photo de María del Pilar García Ayensa, avec l'aimable autorisation de l'artiste.

Nous aimerions partager avec vous des recettes simples et saisonnières, avec des options végétariennes et végétaliennes, que nous cuisinerions pour nous-mêmes, nos familles et nos amis à la maison quand nous avons peu de temps sous la main. Ce sont des pâtes soul food pour une soirée décontractée à la maison.

Pâtes Simples

Pour 2 personnes (veuillez doubler ou tripler ou augmenter au besoin)

Environ 10,5 onces de pâtes
2-3 poireaux
1 tête de radicchio (ou chicorée)
1 poignée d'amandes (ou noisettes, graines de tournesol ou noix)
environ 4,5 oz de chèvre de chèvre (ou feta ou parmesan, ou végétalien sans fromage)
huile d'olive
environ 6 cuillères à soupe de vinaigre balsamique
sel
poivre

Les ingrédients pour les pâtes simples. Photo de Studio Olafur Eliasson Cuisine.

Préchauffer le four à 390 degrés.

Faites griller les amandes entières au four pendant cinq à sept minutes.

Lavez et coupez les poireaux en rondelles de trois quarts de pouce, mélangez avec de l'huile, du sel et du poivre et répartissez sur un plateau,

Lorsque les amandes sont cuites, mettre les poireaux au four et rôtir à 390 degrés jusqu'à ce qu'ils soient légèrement dorés, environ 10 à 15 minutes.

Couper grossièrement le radicchio, en huit à 12 morceaux.

Faire bouillir les pâtes dans de l'eau salée.

Faire revenir le radicchio avec de l'huile d'olive et du sel dans une grande poêle jusqu'à ce qu'il soit flétri et légèrement doré. Ajouter le vinaigre balsamique et mélanger.

Servir séparément si vous le souhaitez ou mélanger le radicchio dans les pâtes, servir dans des bols et garnir de poireaux, de fromage et d'amandes. Ajouter du poivre fraîchement moulu et du sel au goût.

Pour l'option végétalienne, ajoutez des herbes fraîches, hachez finement les amandes et mélangez avec du sel pour une garniture, ou ajoutez des noix grillées sucrées ou au romarin.

Zina Saro-Wiwa, Los Angeles

Le travail de Zina Saro-Wiwa célèbre la culture de la région du delta du Niger au Nigeria, avec un accent particulier sur la cuisine. Sa série de vidéos « Table Manners » capture des habitants du delta du Niger en train de prendre un repas pour la caméra. L'artiste a également organisé des dîners ouest-africains élaborés au Blaffer Art Museum de Houston et à la Third Streaming Gallery de New York.

Zina Saro-Wiwa dans son jardin. Photo de Zina Saro-Wiwa.

Le comédien "Fat Carrie Bradshaw" l'a mieux dit dans son commentaire sur Twitter: "Je vais soit sortir de cette quarantaine 50 livres de moins ou 100 livres de plus. Seul le temps nous le dira.

Je vis moi-même une sorte de schizophrénie alimentaire. D'un côté, je mange très sainement - mon corps a envie de se nettoyer - mais de l'autre, je veux être réconforté à cause de tout le stress que nous subissons tous.

Il y a malheureusement une différence entre prendre soin de soi et se réconforter. Et pour moi, me réconforter signifie du chocolat noir fourré au beurre d'amande, des bonbons gélifiés à l'hibiscus «haut de gamme» sans fructose, des Milanos au double chocolat trempés pendant une milliseconde dans du thé Earl Grey très chaud et des chips Taytos au sel et au vinaigre. Aussi quesadillas. Je prépare des quesadillas au fromage, croustillantes et chaudes pour le petit-déjeuner. Que Dieu me vienne en aide.

Mais j'ai commencé ma quarantaine (jeudi dernier) en mangeant de la nourriture nigériane. Soupe de gombo et garri, bouillie de haricots aux yeux noirs et plantain frit. C'est juste quelque chose dont mon âme avait besoin pour se sentir installée. Fondé. Cette « nourriture de l'âme » tombe heureusement dans les deux camps de s'occuper et me réconforter. Les ingrédients ne sont pas faciles à trouver à LA cependant.

Pesto à base de capucine dans le jardin de Zina Saro-Wiwa. Photo de Zina Saro-Wiwa.

Je suis très bien approvisionné en fruits, chou frisé surgelé, protéines, haricots, lentilles, riz et aussi mes plantains bien-aimés. Mais je vais partager avec vous les recettes de certains des repas de quarantaine que je prépare et qui contiennent des ingrédients trouvés dans le jardin où je vis à LA.

Tout d'abord, le pesto de capucine. Il y a un excès de capucine dans le jardin. C'est partout. Je suis sur un coup de pied au pesto (le pilonnage au mortier est un vrai déstressant) et j'ai cueilli plusieurs feuilles de capucine, je les ai lavées et séchées. Ensuite, j'ai pilé deux gousses d'ail et deux anchois salés dans le mortier, en ajoutant petit à petit la capucine. Ensuite, j'ai ajouté une cuillère à café de câpres, du jus de citron et des pignons de pin. Plus de martèlement.

Il n'y a pas de parmesan dans ce pesto. Les anchois livrent l'umami et les pignons livrent l'onctuosité. Le pesto est assez fabuleux. Poivrée, vivace et chlorophyllienne.

Je l'ai mélangé à des spaghettis sans gluten et l'ai garni d'un œuf à la coque et d'asperges cuites à la vapeur, puis j'ai rasé du parmesan vieilli moelleux parce que je ne pouvais pas. Ensuite, je veux essayer le pesto en croûte sur du saumon que je vais faire frire à l'air. J'ajouterai aussi quelques fleurs de capucine comestibles poivrées dans le pesto quand je le ferai.

Ensuite, il y a les kumquats qui poussent juste à côté de ma table à manger/poste de travail en plein air. Encore une fois, j'utilise mon pilon et mon mortier et martèle doucement trois kumquats mûrs, puis verse le fruit meurtri dans un verre et verse de l'eau très chaude dessus et laisse infuser pour faire du thé. Je n'ajoute pas de miel, mais vous pouvez. C'est super rafraîchissant et purifiant.

Le kumquat est gras et astringent, j'utilise donc les jus et la moelle grasse sur ma peau lorsque je veux me faire un soin du visage.

Les kumquats et les capucines sont riches en vitamine C et excellents pour votre système immunitaire. Il y a quelque chose de merveilleux à manger directement du jardin en ce moment. Presque certainement une préfiguration de nos futurs agricoles collectifs…

Liza Lou, Los Angeles

Liza Lou s'est fait connaître en 1996 avec son installation monumentale La cuisine, qui a pris cinq ans à faire et a comporté des millions de perles de verre scintillantes, couvrant chaque surface d'une cuisine pleine grandeur.

Liza Lou. Photo de Mick Haggerty, avec l'aimable autorisation de l'artiste et de Lehmann Maupin, New York, Hong Kong et Séoul.

En ce moment, il est important de prendre un petit-déjeuner nourrissant qui calme. Essayez mon gruau douillet-super-facile

L'avoine - idéalement l'avoine coupée irlandaise, mais n'importe quel type fera l'affaire - suivez les instructions sur l'emballage.

Ajoutez quelques add-ons au goût! Le point ici est salé, pas sucré. Voici ce que j'ai ajouté ce matin :

pincée de sel de Maldon
½ avocat
assaisonnement aux algues vertes nori
graines de sésame
amandes hachées
goutte de lait de chanvre

Pope.L, Chicago

Lors de la Whitney Biennial 2017 à New York, Pope.L a cloué 2 755 tranches de bologne sur les murs roses de son Gagnant du prix Bucksbaum pièce Réclamation (Version Whitney), qui comportait un plateau au fond pour récupérer les jus huileux de la viande de salaison.


Israël de Michael Solomonov : un festin

Salade de concombre, poire et sumac-oignons

Salade de concombre, poire et sumac-oignons carbonisé jusqu'à ce qu'il soit presque brûlé, puis écrasé avec du paprika terreux et du vinaigre de xérès aigre, nous adorons ce plat comme condiment sur de l'agneau rôti ou servi comme trempette avec des croustilles de pita. Obtenez la recette des aubergines cuites deux fois au vinaigre de Xérès et au paprika » Neal Santos

Carottes marocaines au poivre d'Alep et à la menthe

Carottes marocaines au poivre d'Alep et à la menthe

Taboulé aux fruits de la passion

En hiver, les fruits de la passion de saison remplacent parfaitement les tomates dans cette salade classique de persil et de boulgour du Moyen-Orient.

Poulet Rôti à la Harissa

Poulet Rôti à la Harissa

Pommes de terre frites israéliennes au fromage Kashkaval

Le kashkaval piquant, un fromage au lait de vache ou de brebis des Balkans, et des piments shifa légèrement épicés ajoutent du piquant à ces pommes de terre frites. Obtenez la recette des pommes de terre frites israéliennes au fromage Kashkaval »

Brochettes de boeuf grillées aux kakis marinés

Les brochettes de bœuf roumaines peu épicées sont grillées jusqu'à ce qu'elles soient légèrement carbonisées et servies avec des kakis marinés intenses et brillants dans cette version de la cuisine de rue israélienne. Obtenez la recette des brochettes de bœuf grillées aux kakis marinés » La torréfaction lente améliore la douceur naturelle des pommes de terre, ce qui en fait un plat d'accompagnement ou une entrée végétarienne remarquable. Le labneh à l'ail et le passage rapide sous le gril ajoutent du piquant et de la fumée. Obtenez la recette des patates douces rôties lentement à l'ail Labneh » Neal Santos Le chou-fleur entier est coupé en quartiers et rôti avec du paprika, du curcuma et du jalapeño dans ce plat d'accompagnement hivernal. Obtenez la recette du chou-fleur rôti épicé au tahini » Neal Santos

Baklava aux noix de cajou


  • Critique invité Gustavo Arellano se régale de tacos ahogados, et d'autres spécialités de Guadalajara, à Casa Diaz à Mira Loma. du paysage de Santa Monica Éléphante. Le plat le plus à la hauteur de la vue ? Aubergines fouettées servies avec le pain plat chaud des Pouilles appelé puccia.
  • Jenn Harris pose une grande question : pourquoi est-il plus difficile que jamais de gérer un restaurant à Los Angeles ?
  • Super Roi est le supermarché international le plus apprécié de L.A..
  • Et est-ce trop tard, même maintenant, pour le Saint Graal des fruits à noyau ?

Recevez notre newsletter hebdomadaire Tasting Notes pour des critiques, des nouvelles et plus encore.

Vous pouvez occasionnellement recevoir du contenu promotionnel du Los Angeles Times.

Bill Addison est un critique gastronomique lauréat du James Beard Award. Il était auparavant critique national pour Eater et a occupé des postes de critique au San Francisco Chronicle, au Dallas Morning News et au magazine Atlanta.

Plus du Los Angeles Times

Vous pouvez acheter une pléthore de kits de tremblement de terre en ligne, mais lesquels sont les meilleurs pour le prix ? Voici un aperçu de quatre options standard.


Aubergines farcies au labneh aux herbes et à l'ail

Vous avez probablement entendu parler ou vu des pommes de terre hasselback, qui sont un style de préparation de pommes de terre du restaurant Hasselbacken en Suède. Le concept consiste à trancher les pommes de terre, mais pas complètement, de sorte que la bande inférieure reste attaquée et que les morceaux supérieurs s'écartent vers l'extérieur, devenant croustillants sur le dessus et crémeux à l'intérieur pendant la cuisson des pommes de terre. Ici, j'ai pris ce concept et l'ai appliqué à l'aubergine tout en comblant les lacunes avec une sauce tomate à la dinde savoureuse pour des aubergines farcies avec du labneh aux herbes et à l'ail.

C'est un repas satisfaisant et complet que je suggérerais d'avoir comme plat principal, soit nature, avec du riz ou du pain croustillant. L'aubergine cuit et absorbe une grande partie de la saveur de la sauce à la viande. J'ai utilisé de la dinde hachée pour la garder plus légère, mais n'hésitez pas à utiliser du porc, du bœuf ou de l'agneau haché ou une combinaison!

Ingrédients

  • 1 livre de dinde hachée
  • 4 cuillères à soupe d'huile d'olive, divisée
  • 1 oignon moyen, coupé en dés
  • 2 gousses d'ail, hachées
  • 2 aubergines moyennes
  • 2 cuillères à café de sel, divisé
  • 1 cuillère à café de poivre noir fraîchement moulu, divisé
  • 1 tasse de sauce tomate
  • 2 cuillères à café de piment d'alep
  • 1 cuillère à café de piment rouge broyé
  • 2 cuillères à café de persil (séché ou frais c'est bien), divisé
  • 2 cuillères à soupe de pignons de pin, grillés
  • 1 tasse (8 onces) de labneh
  • ¼ tasse de jus de citron
  • 1 gousse d'ail, râpée
  • 1 cuillère à café de persil
  • 1 cuillère à café de ciboulette
  • ½ cuillère à café de sel
  • 1/ cuillère à café de poivre noir fraîchement râpé

étapes d'aubergine

Chauffer une poêle à feu moyen-vif et ajouter la dinde. Cuire jusqu'à ce qu'ils soient dorés, environ 7 minutes. Ne vous inquiétez pas de la cuisson insuffisante ici car la dinde continuera à cuire plus tard dans le four.

Pendant que la dinde brunit, placez une cuillère en bois le long du devant et du dos d'une aubergine, dans le sens de la longueur (voir photo) et coupez des morceaux de ¼ de pouce horizontalement le long de l'aubergine. Les cuillères en bois empêcheront de couper tout le long de l'aubergine de sorte qu'il y aura une bande encore attachée au fond. C'est le style hasselback. Répétez l'opération avec la deuxième aubergine puis arrosez l'intérieur de chacune avec les 2 cuillères à soupe d'huile d'olive restantes et assaisonnez avec 1 cuillère à café de sel et ½ du poivre noir fraîchement moulu.

Pendant ce temps, retirez la dinde de la poêle, placez-la dans un bol moyen et mettez-la de côté. Ajouter l'huile d'olive dans la poêle dans laquelle la dinde a cuit, puis ajouter les oignons et cuire environ 4 minutes jusqu'à ce qu'ils commencent à dorer. Ajouter l'ail et cuire encore 4 minutes. Remettre la dinde cuite dans la poêle et ajouter la sauce tomate. Mélanger le piment d'Alep, le piment rouge broyé, le sel, le poivre noir et 1 cuillère à café de persil. Ajoutez ensuite les pignons de pin.

Verser de petites quantités de sauce à la viande entre les aubergines tranchées jusqu'à ce qu'elles soient uniformément réparties.

Cuire au four 45 minutes jusqu'à ce que l'aubergine soit tendre. Saupoudrer avec la cuillère à café de persil restante.

étapes de labneh

Mélanger le labneh et le jus de citron et mélanger jusqu'à consistance lisse. Ajouter l'ail râpé, le persil et la ciboulette et mélanger puis ajouter le sel et le poivre fraîchement moulu.


Les verts printaniers sauvages sont là ! Remplis de « nutraceutiques » connus pour avoir des propriétés antivirales, antibiotiques, anti-inflammatoires, de soutien immunitaire et de stimulation immunitaire, ils sont absolument gratuits et poussent abondamment devant votre porte d'entrée. Et ils sont délicieux. De doux et sucré, acidulé et citronné au poivré et à l'oignon, les légumes verts sauvages ajoutent toutes sortes de saveurs à vos repas quotidiens. Donc, dans cet article, je vais partager une multitude de recettes simples et riches en nutriments du site Web Gather. Cliquez sur les liens et vous trouverez des informations pour identifier, récolter et cuisiner avec ces superaliments du printemps !

Aujourd'hui, nous les connaissons comme des mauvaises herbes mais à travers le vieux monde (et encore aujourd'hui) l'arrivée des premières pousses de verdure était très attendue par les cuisiniers de campagne et célébrée dans une abondance de plats. Du pissenlit, des orties, des moutardes sauvages, de l'oseille de mouton, de l'oseille des bois, de la banane plantain et des oignons sauvages, ces « mauvaises herbes » étaient autrefois consommées pour revitaliser le corps après l'hiver et font partie d'une cuisine médicinale printanière millénaire.

La soupe à la crème de pissenlit de fabrication française, les Allemands et les Scandinaves aimaient le bouillon d'ortie et les boulettes de pâte, les Italiens utilisaient des feuilles de fenouil sauvage et des moutardes sauvages dans les pâtes. Le grec avait un vrai mot pour ces plantes, Horta – qui signifie simplement vert. Served fresh in salads, cooked up into traditional spring pies or as braised vegetable dishes, sautéed with lots of oil, garlic and onions, Horta is still a beloved culinary tradition.

Photo from The Shepherd and The Olive Tree

Today Horta are more often made with domesticated greens, but on the Greek Island of Ikaria wild greens dandelions, dock, mallow, chicory, chickweed, mustard greens, nettles, shepherd’s purse, lambs quarters, salsify, and sow thistle etc are still a staple of Horta. And according to the New York Times Ikarians are amongst the longest living people in the world!

And it’s no wonder. Wild greens are so chock full of vitamins, A, C, D, E, K, and minerals like iron, calcium, magnesium, potassium, silicon, boron and zinc, omega 3 fatty acids, phytonutrients, antioxidants, flavonoids and carotenoids – and so much more – they are considered “nutritive restorative” plants by many herbalists.

Wild Green Horta: Click here for the recipe.

Revitalizing and restoring optimal function to one or more organ systems, most are immunomodulators (helping balance the immune system) some help to detoxify the blood and optimize the elimination of waste, some contain gut-friendly bacteria and support digestion, some support the brain and nervous system.

Wild Spring Green Tabouli: Click here for the recipe.

But one thing they all have in common is that their nutrient content outstrips any greens you’ll grow in your garden or buy at the market. Kale and spinach contain only a fraction of the nutrients of their wild counterparts. As documented by journalist Jo Robinson in her book Eating On The Wild Side ever since farmers first planted seeds 10,000 years ago, humans have cultivated plants that are high in starch and sugar and low in vitamins, minerals, fibre, and antioxidants. In other words, we bred a wealth of vital nutrients out of the human diet.

Wild greens (aka weeds) have not been domesticated, their nutrients not bred out. They contain important compounds that our bodies evolved eating – and still need to thrive. Most are loaded in phytonutrients (i.e. polyphenols, resveratrol, flavonoids, carotenoids, anthocyanins, omega-3 fatty acids, and probiotics) which support and balance immune system function, act as antioxidants, h elp prevent cancer and cardiovascular disease – as well as being anti-microbial, anti-inflammatory, anti-allergic, anti-cancer, anti-ageing, neuroprotective and more. Wild dandelion, for instance, contains seven times more phytonutrients than spinach.

Click here for Pesto recipes.

Plus they’re all high in antioxidants , those superstars when it comes to optimizing our immune system. Antioxidants work to mop up free radicals that cause inflammation, damag e cells and lead to disease. There are hundreds of different substances that can act as antioxidants, each with unique chemical behaviours and biological properties. Vitamins C E and carotenoids for example involved in mechanisms that repair DNA and maintain the health of cells.

Wild Green Kimchi: For recipe click this link.

Today we no longer consume these “weeds” but many filled our grandparent’s plates just a few generations ago. Most were brought to the new world by settlers as food and medicine. Plants like garlic mustard, nettles, yarrow, plantain, chickweed are amongst the world’s most ancient foods, their residues have been found in cooking pots from the Neolithic and beyond to the Upper Paleolithic, from the British Isles to the Middle East. And while you’ll find their genetically modified descendants in plentiful supply at the supermarket you won’t find one of these ancestral foods for sale. Which is a big reason why many herbalists believe that modern chronic diseases began to run rampant as wild greens disappeared from our diets.

Glorious Garlic Mustard Garlic Mustard & Olive Oil Bread Dip: For recipe click here.

Wild foods are truly ancestral foods. Consider this Roman springtime dish called Moretum (a kind of cheesy pesto) eaten in honour of the Goddess Cybele , The Magna Mater (The Great Mother). According to Ovid, it descends from a time ancient people drank only pure milk and ate only “the herbs that the earth bore of its free will.” Moretum was eaten during the golden age, “before humankind had to cultivate the earth to produce food”.

For the recipe for Moretum click here.

When it comes to personal favourites, there is probably no wild plant I use more than the highly invasive and extremely delicious wild onion Allium vineale) often called “crow garlic”. It tastes just like a garlic chive only much more intense, adding a sharp burst of oniony garlic flavour to any savoury dish. I love them sprinkled fresh over salads, soups, vegetables, side dishes and dips – the list goes on. Allium contains sulphur compounds (which give their oniony flavour) and acts as a prebiotic encouraging the growth of gut-friendly bacteria! According to Jo Robinson, author of Eating On The Wild Side , green onions have 100x more phytonutrients than other onions – so just imagine the nutrients in Allium vineale!

Crow Garlic/ Wild Onion: Allium vineale Crow Garlic Gnudi: For recipe click this link.

And because I like dishes that are hot and spicy, another of my favourites are wild mustard greens like Sinapis arvensis. Loaded with Vitamins K and A, young mustard greens contain phytonutrients and sulphur compounds found to protect against diabetes, heart disease, and cancer. I toss these in pasta, bake them into tarts and use them in herbal cheeses.

Wild Mustard or Field Mustard Wild Mustard Tart: For recipe click this link.

I also love the tender and tangy wood sorrel. Its young leaves have a sharp lemony flavour and were u sed as a pot herb long before the introduction of French sorrel. Its three-part leaves look similar to a shamrock (the Irish consider it the ‘true Shamrock’) and are said to be high in vitamin C, B-complex and calcium, and have been used in folk medicine to help with digestive issues, inflammation (particularly of the urinary tract) and for fevers. (Note: Oxalis literally means “sour” and wood sorrel is high in oxalic acid. This can be considered toxic if consumed in large quantities. It’s important to remember many domesticated vegetables, including spinach and broccoli, also contain oxalic acid. Oxalic acid is not a problem when consumed moderately, but people with gout, rheumatism, arthritis, and kidney stones should avoid it.)

Wood Sorrel Wood Sorrel Cream Tarts: For recipe click here. I also use wood sorrel in the Wild Boursin Cheese, along with crow garlic and mustards. Click here for the recipe.

And when it comes to wild green superfoods – none are as beloved as nettles. Stinging nettle ( Urtica dioica) has been a spring tonic since time immemorial, and highly prized for its vitalizing properties. This nutritional powerhouse packed with vitamins, A, D, E, and K. F, antioxidants, carotenoids, minerals like iron, calcium, magnesium, potassium, silicon, boron, and zinc omega-3 unsaturated fatty acids, and even protein! Herbalists also use nettles to restore energy levels, strengthen the adrenals, detoxify the body, relieve allergies, restore youthful flexibility to blood vessels and to strengthen bones, hair, nails and teeth.

Nettle & Wild Onion Rice Balls. For recipe click this link.

So if you’re looking for a little herbal support during this time of health concerns – all I can say is – l earning to incorporate nourishing wild greens into your meals is as simple as adding them to a salad, pesto, pasta, cheesy tarts, horta or kimchi etc!

And if you’re looking for more ideas – I’ve got loads of more plant profiles and recipes available in the Gather Victoria ECookery Book for Gather patrons. Needless to say, I’m passionate about the many benefits of wild spring greens! So w hy pay top dollar for pricey domesticated greens and herbs when the most healthy and vibrant greens are in your backyard? Happy Foraging!

Just a few of the recipes from the Gather Victoria ECookery Book. Click link here.


You don’t need to skip on flavour to add more greens to your diet

Lots of people push the idea of being “healthy” after the holidays. I’ve never been one to jump on that bandwagon. At the end of the day, January is really just like any other month of the year. I’m not the guy that’s going to do a 180-degree turn because I went overboard during the holidays. I’ll add a handful of recipes to my menu that are a little more green, but I’m not going to go crazy. I want to make an effort that doesn’t feel like an effort.

Enter my rapini pesto arancini recipe. The pesto is the star of this dish, thanks to a little zing from the bitter rapini. It’s so good that I’ve been spreading it on toast, serving it with fish … You’re going to want to spread it on everything. Next up is my Tuscan kale quiche (also known as dinosaur kale, cavolo nero, or black kale). This quiche is easy to make and delicious straight from the oven, or cooled. Tuscan kale is an interesting, more tender, less bitter variety of the cabbage family. The ruffled leafy vegetable has a nutty sweetness and earthy flavour that makes me forget that I was almost sick of kale!

My green spinach and tropical fruit smoothie bowl is unreal. Who eats vegetables for breakfast? If you told your kids they were having spinach tomorrow morning they would probably riot! But this tastes just like dessert: The frozen pineapple and frozen mango make it creamy and sweet with a sorbet-like flavour. I like to top it with homemade granola (which you can make using the recipe I shared with you last spring). And then there’s my take on avocado toast. My version is topped with crispy kale roasted in Montreal steak spice, and sweet grapes. If I’m looking for something more substantial, I like to add a poached egg on top. But my favourite is my clean-the-kitchen-fridge soup.

The No. 1 rule when making this soup is to make sure you don’t tell your family what it’s called (their faces will say exactly what they think of clean-the-kitchen-fridge soup, and it won’t be good). The second thing to keep in mind is colour. If you take all your vegetables out of the fridge and mix them together, you’ll have brown soup. I went in a green direction with green peas, broccoli, Swiss chard and kale, but you can swap out any of these for another green vegetable. Then there’s the topping, which could be anything from a splash of yogurt or sour cream to a handful of pecans. Happy New Year!

Tuscan Kale and Red Onion Quiche

1-1/2 cups (225 g) unbleached all-purpose flour

1/2 cuillère à café sel

1/2 cup (115 g) cold unsalted butter, cubed

1/3 cup (75 ml) ice water

2 large red onions, peeled and cut into 1/2-inch (1-cm) rounds

2 tbsp (30 ml) huile d'olive

1 tbsp (15 ml) jus de citron

8 cups (175 g) Tuscan kale, stems removed, leaves coarsely chopped (see note)

2 garlic cloves, chopped

1 cup (250 ml) 35% cream

1/2 cup (125 ml) Le Lait

1/2 lb (225 g) Oka cheese, rind removed, diced

In a bowl, combine the flour and salt. Using your fingertips, incorporate the butter into the flour until flaky. Gradually add the water and combine just until the dry ingredients are moistened, making sure to leave pieces of butter intact. Form into a disc.

On a lightly-floured work surface, roll the dough until 1/8 inch (3 mm) thick. Line a 10-inch (25 cm) cast-iron pan or quiche pan with the dough. Refrigerate for 30 minutes.

With the rack in the bottom position, preheat the oven to 375 F (190 C).

On a non-stick or parchment-lined baking sheet, toss the onions with the oil and lemon juice. Bake for 20 minutes or until the onions start to brown. Add the kale and garlic. Assaisonnez avec du sel et du poivre. Bien mélanger. Bake for another 5 minutes. Let cool for 10 minutes.

Meanwhile, in a bowl, whisk together the eggs, cream and milk. Assaisonnez avec du sel et du poivre. Arrange half of the vegetables and half of the cheese over the dough. Pour the egg mixture over. Top with the remaining vegetables and cheese.

Bake for 45 minutes or until the egg filling is set at the centre. Laisser refroidir.

Noter: Tuscan kale can be replaced with regular kale in this recipe.

Clean-out-the-fridge Green Vegetable Soup

1 onion, chopped

2 garlic cloves, chopped

2 tbsp (30 ml) huile d'olive

6 cups (1.5 L) chicken broth

1 potato, peeled and diced

2 cups (300 g) frozen green peas, thawed

3 cups (130 g) mix of leafy green vegetables, stems removed (such as collard greens, kale, Swiss chard, broccoli)

3 cups (75 g) bébé épinard

Crème fraîche or labneh, for serving (optional)

Roasted pecans, for serving (optional)

Soda crackers or rusk toast crackers, for serving (optional)

In a large pot over medium heat, soften the onion and garlic in the oil. Add the broth and potato. Bring to a boil and simmer for 15 minutes or until the vegetables are tender. Assaisonnez avec du sel et du poivre. Stir in the peas, green vegetables and spinach. Simmer for 1 minute.

In a blender, purée the soup in batches until smooth (reserve some vegetable pieces for serving, if desired). Add more broth as needed. Adjust the seasoning.

Serve the soup in bowls. Garnish with the crème fraîche or labneh, reserved vegetable pieces and pecans, if desired. Serve with soda crackers or rusk toast crackers.

Glazed Ribs with Sautéed Green Vegetables

3 lb (1.4 kg) pork ribs, cleaned

1/2 cup (125 ml) sauce hoisin

1/2 cup (125 ml) maple syrup

2 tbsp (30 ml) soy sauce

1 tbsp (15 ml) Sriracha

6 garlic cloves, chopped

2 cuillères à soupe fresh ginger, chopped

1/2 cuillère à café poivre noir moulu

2 shallots, chopped

1/4 cup (60 ml) huile végétale

1/2 lb (225 g) Brussels sprouts, thinly sliced

1 broccoli, stem removed, florets coarsely chopped

2 tbsp (30 ml) homemade or store-bought Vietnamese dipping sauce (nuoc cham)

With the rack in the middle position, preheat the oven to 400 F (200 C).

On a work surface, cut between the bones to separate the ribs.

In a large 13 x 9-inch (33 x 23-cm) baking dish, combine the hoisin, maple syrup, soy sauce, Sriracha, garlic, ginger and pepper. Add the ribs and toss to coat well in the sauce. Cover with foil. Bake for 1 hour, stirring halfway through.

Chargement.

Remove the foil. Bake for another 30 minutes, turning the ribs over a few times, until tender and glazed in the sauce (the sauce should now be thick and syrupy).

In a large non-stick skillet over high heat, brown the shallots in the oil. Add the Brussels sprouts and broccoli. Cook for 5 minutes, stirring constantly. Add the dipping sauce and cook for 2 minutes or until the vegetables are al dente.

Serve the ribs with the sautéed vegetables and white rice, if desired.

Arancini alla Mozzarella

1 onion, chopped

2 tbsp (30 ml) huile d'olive

3/4 cup (160 g) arborio rice

1/4 cup (60 ml) white wine

3 cups (750 ml) hot chicken broth

1/2 cup (35 g) Parmesan cheese, freshly grated

1/3 cup (50 g) unbleached all-purpose flour

1 cup (80 g) panko bread crumbs

3 oz (90 g) mozzarella cheese, cut into 30 small cubes

In a pot over medium heat, soften the onion in the oil. Add the rice and cook 1 minute, stirring to coat in the oil. Add the wine and let reduce until almost dry.

Add the hot chicken broth, about 1 cup (250 ml) at a time, stirring frequently until the liquid is completely absorbed before adding more broth. Season with pepper and a small amount of salt. Cook 25 to 30 minutes or until the rice is tender. Add more broth as needed. Add the Parmesan and stir until completely melted.

Spread the risotto out on a baking sheet and cover with plastic wrap. Let cool and refrigerate 1 hour or until completely chilled.

Preheat the oil in a deep fryer to 375 F (190 C). Line a baking sheet with paper towels.

In a shallow dish, place the flour. In a second shallow dish, lightly beat the eggs. In a third shallow dish, place the bread crumbs.

Using a spoon, scoop up about 1 tbsp of the risotto for each arancini and form into a ball with your hands. Insert one cube of the cheese into the centre of each arancini and reform into a ball.

Coat the arancini in the flour, shaking off any excess. Dip into the beaten eggs, letting the excess drip off. Then press into the bread crumbs and coat well.

Fry 10 arancini at a time in the hot oil or just until nicely golden, about 2 minutes. Watch out for splattering. Drain on the paper towels.

Arrange on a serving platter and serve with rapini pesto (see recipe), if desired.

Rapini Pesto

1/2 lb (225 g) rapini, trimmed (see note)

1 garlic clove, peeled

1 cup (250 ml) huile d'olive

1/2 cup (35 g) Parmesan cheese, freshly grated

1/2 cup (35 g) Pecorino cheese, freshly grated

1/3 cup (45 g) roasted pine nuts or 1/3 cup (35 g) roasted sliced almonds

In a pot of salted boiling water, blanch the rapini for 1 minute. Égoutter. Chill in a bowl of ice water. Drain and dry with a clean dishtowel. On a work surface, thinly slice the rapini.

In a blender or food processor, purée the rapini with the remaining ingredients until smooth. Assaisonnez avec du sel et du poivre.

Delicious served with arancini (see recipe) or pasta, in sandwiches or on pizza.

Noter: Rapini are often sold in 1-lb (450 g) bunches. This pesto recipe can easily be doubled or you can blanch the entire bunch of rapini and serve half of it as is alongside arancini (see recipe).


Voir la vidéo: LÉGUMES SAUTÉS خضار سوتيه (Novembre 2021).